Derniers cris

  • Monsieur Pingouin: Et leurs prochaines parutions laveront l’affront. :=)
  • Gizmo: Une tache monstrueuse sur la liberté d’expression : J’essuie Charlie.
  • Monsieur Pingouin: Chère Gizmo, C’est rassurant en effet de voir qu’en Nouvelle...
  • Gizmo: Une nouvelle rassurante d’un de vos cousins…
  • Monsieur Pingouin: Cher Cobaye, Je crois que si les populations ont du mal à  se révolter...
  • cobaye: En y réfléchissant bien, et en retrouvant des sources, on se rappellera par exemple que...
  • Monsieur Pingouin: Cher Cobaye, C’est vrai que le traitement administré aux Égyptiens...

Catégories

Mots-clés

Satire à  tout bout de champ

Non mon cher lectorat, je ne décris pas ici les balles tragiques de ces derniers jours, mais mon titre évoque les conséquences futures de la parution de trois millions d’exemplaires de Charlie Hebdo mercredi 14 janvier 2015. Un tel ajustement du tirage est le signe que les nouveaux abonnements, les donations et les marches historiques du week-end dernier ont aidé le canard à se remplumer et à voir très large. Je n’avais pas imaginé qu’on puisse atteindre un tel engouement pour défendre sa liberté d’expression.

Ce n’est pas pour jaboter mais au cas où vous ne l’auriez pas encore vue, leur prochaine une est comme qui dirait renversante.

L'organe de censure officiel du Pingouinistan vous annonce que les commentaires ne sont pas permis aujourd'hui.