Derniers cris

  • Monsieur Pingouin: Et leurs prochaines parutions laveront l’affront. :=)
  • Gizmo: Une tache monstrueuse sur la liberté d’expression : J’essuie Charlie.
  • Monsieur Pingouin: Chère Gizmo, C’est rassurant en effet de voir qu’en Nouvelle...
  • Gizmo: Une nouvelle rassurante d’un de vos cousins…
  • Monsieur Pingouin: Cher Cobaye, Je crois que si les populations ont du mal à  se révolter...
  • cobaye: En y réfléchissant bien, et en retrouvant des sources, on se rappellera par exemple que...
  • Monsieur Pingouin: Cher Cobaye, C’est vrai que le traitement administré aux Égyptiens...

Catégories

Mots-clés

À la carte ?

En ces temps de bridge1 , où l’on pose des couronnes pour se rappeler à  quel point la Grande guerre avait des vertus dépilatoires puisqu’elle est venue à  bout de tous les poilus qui lui avaient survécu2 , moi, monsieur Pingouin, me pose des questions plutôt que des jours de congé et, me dis qu’il y a de quoi hésiter entre sauver le septième art et la comédie française. Oui, mon cher lectorat, ce n’est pas pour jaboter, mais je me demande s’il vaut mieux prendre une carte d’abonnement cinéma ou la carte du Parti socialiste, tant les deux promettent de nombreux divertissements.

En ces temps maussades, que beaucoup prêtent à  la grise du crédit, et pendant lesquels on préfère dépenser moins souvent mais mieux, je m’interroge. Le prix de la carte d’abonnement au cinéma est nettement plus élevé que celui d’une adhésion au Parti socialiste, pourtant si dans le premier cas on reste spectateur quoi qu’il arrive, en possédant la seconde on peut devenir acteur de la scène politique française.3

On l’a vu récemment, plus de la moitié des adhérents ont agi en se rendant aux urnes. Et là , je dois le leur concéder, les socialistes ont le don du suspense tant il leur faut du temps pour faire émerger un nouveau Premier secrétaire, mais aussi parce que dans ce suffrage il était tant question d’émotions4 que certains ne s’en sont pas remis et décidé que cela suffisait comme ça, allant jusqu’à  claquer la porte du parti, alors que d’autres font ce qu’ils peuvent pour le réintégrer bien que cela soit encore accueilli fraîchement par certains de leurs contradicteurs.

Alors je ne sais pas, les votes sont passés à  présent. Je vais sans doute dépenser mon argent autrement et espérer que le dénouement de tout ceci sera aussi joyeux que celui-ci.

  1. Ou de pont pour parler français. []
  2. Oui, la guerre est poilante, c’est un fait bien connu. []
  3. à‡a change de la carte UMP où les tentatives de primaires pour choisir un candidat à  l’élection présidentielle ont ressemblé à  un jeu où il n’y a qu’un seul candidat qui au final reçoit un score à  faire pâlir Kim Jong-Il. En revanche, des primaires sont prévues pour les régionales de mars 2010. []
  4. Aurais-je dû dire : « des motions » ? []

4 Réponses pour À la carte ?

  1. Criticus

    à€ propos de carte… le PS va donc revenir sur le carton rouge qu’il a décerné à  Georges Frèche !

  2. Monsieur Pingouin

    En effet mon cher Criticus, et on ne pourra plus dire que le P.S ne lutte pas activement contre l’exclusion.

  3. La puce

    Pour « devenir acteur de la scène politique française, il faut être soit exhibitioniste ou suicidaire. J’espère, cher M Pinguin, que vous n’êtes ni l’un ni l’autre :)

  4. Monsieur Pingouin

    Chère puce,
    Je vous rassure, je ne suis ni l’un ni l’autre :)